Attentes et questionnements des dirigeants de sociétés coopératives et participatives vis-à-vis des salariés-associés

Auteur: 
Gaël Trivdic
Langue de l'article: 
Français
Année: 
2016

Résumé

Les Scop, sociétés coopératives et participatives de droit français, proposent une alternative
permettant d’instaurer une logique démocratique dans la gestion d’une entreprise. Des règles
précises guident leur fonctionnement, mais c’est avant tout le statut des salariés-associés qui
constitue la spécificité majeure de ce type d’entreprises. Si ce statut s’avère clairement défini sur le
plan juridique, la question se pose de savoir ce que l’on attend effectivement de ces salariésassociés
nommés, dans la terminologie des Scop, « co-entrepreneurs » ? Pour le savoir, nous
avons mené une étude qualitative à partir de l’observation de cas réels de Scop. Nous avons
cherché à définir les attentes des dirigeants de ces entreprises vis-à-vis des salariés-associés.
Notre travail a permis de dégager cinq caractéristiques qui précisent le concept de « coentrepreneur
» : la responsabilité, l’autonomie, l’implication, la solidarité et le développement d’une
vision globale de l’entreprise et de son environnement. Toutefois, nos entretiens nous ont
également amené à mettre en évidence les difficultés à atteindre cet idéal.

Télécharger le pdf de l'article (821 Ko)